Communiqué FA SPP-PATS suite à l’annonce de la vaccination obligatoire des SP

0

 Nous ne sommes PAS CONTRE LE VACCIN… mais POUR LE RESPECT DES LIBERTES INDIVIDUELLES !!! 

Suite au discours du président de la République Emmanuel Macron, notre Fédération s’oppose avec la plus grande fermeté à l’atteinte aux libertés individuelles que pose le principe de l’obligation vaccinale des sapeurs-pompiers, sous peine de sanctions. 

Si nous ne sommes pas contre le vaccin, le fait de le rendre obligatoire pour les personnels soignants constitue une atteinte grave aux libertés individuelles. 

En effet, si certaines personnes, plus vulnérables, ont plus de risque de développer une forme grave du virus, cela ne doit pas concourir à l’obligation vaccinale de tous. 

AUSSI DISPROPORTIONNEE QUE CONTROVERSEE, CETTE OBLIGATION VACCINALE AURAIT PU ETRE EVITEE… EN DEMOCRATIE, LE LIBRE CHOIX DE CHACUN DOIT ETRE PRESERVE !!! 

Cette décision à la hâte montre une fois de plus l’absence de reconnaissance de notre gouvernement envers notre profession, en tous points hors-norme : que ce soit dans le temps de travail imposé dans le plus grand irrespect de la santé et de la sécurité des sapeurs-pompiers, dans notre déroulement de carrière, dans notre système de cotisation et sur-cotisation retraite, dans l’application des textes de la Fonction Publique Territoriale … et maintenant, dans notre carnet de vaccination, hors-norme également ! 

NOTRE METIER MERITE UNE VERITABLE RECONNAISSANCE !!! 

 

 

 

 

 

==> COMMUNIQUE AUTONOME Vaccination COVID des SP

Courrier Autonome au Ministre de l’intérieur concernant la réforme destructrice de la filière

0
Courrier à l’attention de Monsieur COLLOMB Gérard
Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur
 
Réforme destructrice de la filière
 
Nous revenons une nouvelle fois vers le Ministre de l’Intérieur concernant les nombreux dysfonctionnements issus de la réforme destructrice de notre filière. Depuis 2012, les incohérences flagrantes n’ont jamais reçu le moindre correctif malgré les effets dévastateurs sur la carrière de nos collègues. Cette refonte imposée par ces prédécesseurs sous l’œil « bienveillant et intentionné » d’une DASC (FNSPF, CFTC/SNSPP, FO, UNSA, CFE-CGC/Avenir Secours) a été extrêmement nocive pour notre corporation.

 

Ses services n’ont pas le droit d’ignorer ces méfaits et les blocages à venir …..

 ==> Courrier FA-SPP-PATS au Ministre de l’Interieur réforme destructrice de la filière

Lettre ouverte à M. Allione, président de la FNSPF

0

 Monsieur, 

Lors de votre grand oral le 10 mars 2022, en présence de certains candidats à l’élection présidentielle, vous vous êtes autorisé à qualifier de « non intelligentes », les organisations syndicales n’ayant pas répondu à votre invitation. 

Est-ce notre opposition qui vous permet de nous injurier de la sorte ? Car si tel est le cas, alors oui, la FA/SPP-PATS n’est pas intelligente, et ne le sera jamais au sens où vous l’entendez ! 

Nous n’avons pas mandat de la part de nos adhérents pour venir « décorer » sans possibilité de s’exprimer, dans les conditions que vous imposez, un spectacle entièrement tourné à votre gloire. 

Nous n’avons pas mandat pour vous assurer de notre plébiscite en faveur de votre nomination à la tête du ministère de la gestion de crises ou de la protection civile que vous réclamez tant. 

Enfin, permettez-nous de revenir sur votre proverbe africain « Ensemble on va plus loin », qui a particulièrement retenu notre attention. Car, voyez-vous, c’est très justement la question que nous nous posions : 

Où allez-vous, monsieur Allione, quelle direction souhaitez-vous donner à la Sécurité civile de demain ? 

Celle de la précarisation encore plus grande des sapeurs-pompiers volontaires, par les abus que vous encouragez sur leur employabilité, en l’absence de tout cadre statutaire restrictif et protecteur ? 

Celle de l’ « héroïsation » de notre profession, à l’instar de nos collègues soignants, en leur demandant toujours plus sans en octroyer les moyens ? 

Vous le savez bien, les héros sont toujours sacrifiés au bout du compte.

Malgré tout, nous gardons bon espoir que cette dernière sortie, devant un auditoire tout entier acquis à votre cause, soit uniquement due à l’euphorie de l’instant. 

Oui, nous sommes convaincus que, lorsque vous serez ministre, vous nous inviterez et nous recevrez avec plus de respect que vous n’en n’avez montré à cette occasion. Cette fonction impose de l’honnêteté, du respect et de la courtoisie dans le dialogue. Cela a toujours été le cas avec les différents ministres rencontrés jusqu’à présent par la FA/SPP-PATS malgré des oppositions quelquefois assez fortes. 

Et nous sommes assurés que, dans votre costume d’apparat, une fois arrivé à vos fins, nous réussirons à instaurer un dialogue constructif et respectueux car, enfin, vous n’aurez plus besoin d’user de condescendance pour paraître. 

A très bientôt, 

Les Sapeurs-Pompiers Autonomes de France 

 

 

==> Lettre ouverte a M. Allione, président de la FNSPF

Jour de carence : Un gouvernement progressiste en marche … arrière !

0

En février 2012 la Direction générale de l’Administration et de la Fonction publique (DGAFP) présentait aux organisations syndicales son projet de circulaire relatif à la mise en place d’un jour de carence dans la Fonction publique.

Le 16 janvier 2018, soit pratiquement 6 ans plus tard, un nouveau projet de circulaire, quasi identique à celui de 2012, vient d’être présenté aux organisations syndicales membres du Conseil commun de la Fonction publique -dont la FA-FP, qui était représentée à cette séance par Thierry Garzio et Bruno Collignon– ainsi qu’aux employeurs publics.

Les arguments avancés lors de ces deux réunions sont en tous points identiques : lutte contre l’absentéisme, économies sur la masse salariale et équité vis-à-vis du secteur privé côté gouvernement ; disposition injuste, inutile et inefficace, véritable aberration en matière de santé publique côté FA-FP.

Entretemps, le jour de carence a été abrogé en 2014 sous l’impulsion de Mme Lebranchu, décision qui prenait en compte les arguments soulevés par la FA-FP qui n’avait pas hésité à l’époque à saisir le Conseil d’État.

Et pendant ces 4 ans, l’abrogation du jour de carence n’a conduit à aucun dysfonctionnement au sein de la Fonction publique et n’a entrainé aucune augmentation globale des arrêts de maladie !

Plutôt que d’abroger les jours de carence dans le secteur privé, disposition injuste et inutile car ne concernant qu’un tiers à peine des salarié·e·s (demande formulée à plusieurs reprises par la FA-FP), et de reconnaitre que les écarts d’absentéisme entre secteur public et secteur privé ne sont absolument pas significatifs (rapport INSEE), le gouvernement préfère stigmatiser les agent·e·s public·que·s tout en escomptant des économies sur la masse salariale d’environ 270 millions d’euros, grâce au prélèvement sur les salaires des personnes malades !

Ironie du sort, cette réunion intervient alors même que Mme la ministre de la Santé conseille aux parents d’élèves de garder leurs enfants victimes de la grippe à la maison, et que « France Santé Publique » indique une réelle prévalence des risques liés à la grippe, y compris mortels, sur les plus jeunes pour l’épidémie 2017-2018 …

Au même moment, M. Édouard Couty, médiateur national, vient de rendre son rapport suite au décès d’un jeune neuro-chirurgien au CHU de Grenoble*, rapport dans lequel la question de l’écart trop important entre le discours institutionnel et la réalité de terrain, et celle d’un management très orienté vers les problématiques budgétaires au sein de ce CHU, sont pointées du doigt. Pour la FA-FP, ce constat pourrait malheureusement s’appliquer à d’autres secteurs des trois versants de la Fonction publique.

Malgré tous ces avertissements, le gouvernement n’hésite pas à dissuader par des pénalités économiques les agent·e·s public·que·s d’accepter un arrêt de travail prescrit par leur médecin !

Face à cette aberration scandaleuse en matière de santé publique, la FA-FP, comme elle a su le faire en 2012, utilisera tous les leviers juridiques permettant d’obtenir l’abrogation du jour de carence pour l’ensemble des salarié·e·s du secteur public, première étape vers l’abrogation dans le secteur privé. Mais en attendant, et pour parer au plus pressé, la FA-FP a demandé la reformulation de certaines dispositions contenues dans la circulaire afin de la rendre plus explicite ainsi que l’évaluation de l’impact en matière de santé publique dans le bilan et le suivi de la mise en œuvre de cette mesure.

Pour la FA-FP, le progressisme ne consiste pas à revenir 6 ans en arrière !

Autonome, progressiste, solidaire, à la FA un autre syndicalisme est possible !

 

Journée de grève 9 mai 2019

0

Le Syndicat Autonome SPP-PATS du Var s’associe pleinement à la journée de grève et d’action du 9 mai 2019.
Aussi, nous vous appelons à manifester nombreux :
– à Toulon, rassemblement à 10h30, Place de la Liberté (rdv 10h00 devant CIS Toulon Centre)

– à Draguignan, rassemblement à 10h30, à la sous-préfecture.

Nous nous mobilisons CONTRE :

• Le projet de loi de transformation d’extinction de la fonction publique qui prévoit :

– La fusion du CT et du CHSCT.
– La suppression des compétences de la CAP (promotions/avancements/mutations)
– Le recours accru aux recrutements sous contrat.

Nous nous mobilisons POUR :

  • La suppression du jour de carence
  • Pour l’ouverture de véritables négociations visant à renforcer la Fonction publique.
  • Pour un service public accessible à tous et toutes.

RDV le 9 mai à 10h00 devant le CIS Toulon centre, pour ensuite rejoindre ensemble la place de la Liberté à 10h30, pour demander le retrait de ce projet de loi et l’ouverture de véritables négociations afin de reconnaître, de manière plus juste, l’implication de toutes celles et ceux qui assurent des missions de Service public et de mettre en adéquation les moyens mis à dispositions avec les attentes exprimées par l’ensemble de la population.

S’engager à vos côtés, réussir ensemble

Les Autonomes

Communiqué manifestation 09 mai 2019

COMMUNIQUE AUTONOME- Compte Rendu CNSIS du 18 mai 2022, le 18 mai 2022

0

 SEANCE PLENIERE DE LA CNSIS 18 MAI 2022 

Ce jour, mercredi 18 mai 2022, notre Président d’Honneur, André GORETTI, a participé à une séance plénière de la Conférence Nationale des Services d’Incendie et de Secours. 

ORDRE DU JOUR, REMARQUES ET AVIS 

OUVERTURE DE LA SEANCE 

Approbation du compte-rendu de la séance plénière du 23 février 2022 

  • Retrouvez le PV en cliquant ici 

Votes : à l’unanimité 

Approbation du compte-rendu de la séance plénière du 16 mars 2022 

  • Retrouvez le PV en cliquant ici 

Votes: à l’unanimité 

 

1. AVIS : 

Projet de décret portant transfert des concours et examens professionnels des officiers de sapeurs-pompiers professionnels et projet de décret modifiant la composition des jurys des concours et examens professionnels des cadres d’emplois de sapeurs-pompiers professionnels des catégories A et B. 

  • Retrouvez le projet de décret en cliquant ici 

Votes : à l’unanimité 

Projet de décret relatif à la promotion à titre exceptionnel des sapeurs-pompiers et projet d’arrêté relatif à la commission de promotion à titre exceptionnel des sapeurs-pompiers. 

  • Retrouvez le projet de décret en cliquant ici 
  • Retrouvez le projet d’arrêté en cliquant ici 

Nos remarques Autonomes : 

La composition de la commission des promotions telle que présentée dans le projet d’arrêté ne tient pas compte des organisations syndicales représentatives. Nous requérons la présence des représentants d’Organisation Syndicales de Sapeurs-Pompiers-Professionnels. 

Votes : à l’unanimité 

Projet de décret relatif au référent mixité et lutte contre les discriminations et au référent sûreté et sécurité dans les services d’incendie et de secours. 

  • Retrouvez le projet de décret en cliquant ici 

Nos remarques Autonomes : 

Quels seront les moyens en termes d’organisation du temps de travail dédiés à ses missions ? Laissés à l’appréciation de chaque Président de CASDIS … 

Concernant le mode de désignation, nous demandons qu’il soit possible de faire acte de candidature. lLa désignation reviendre à chaque Président de CASDIS … 

Votes : à l’unanimité 

Projet d’arrêté relatif à la désignation et aux missions des référents de spécialités mentionnés à l’article R. 722-1du code de la sécurité intérieure. 

  • Retrouvez le projet de décret en cliquant ici 

Nos remarques Autonomes : 

Nous demandons à ce que le préfet désigne obligatoirement les référents après propositions du DDSIS. 

Nous requérons qu’il soit précisé que le Référent Spécialités puisse être Conseiller Technique du COS. Pas obligatoirement 

Nous vous sollicitons, dans le cadre du régime indemnitaire, pour que soit précisé dans l’arrêté, le Niveau 3 de l’Indemnité de Spécialité prévu dans l’Article 6-5 du Décret 90-850. Pas de nouveau régime indemnitaire associé à cette fonction de référent… 

Vote : à l’unanimité 

2. COMMUNICATIONS : 

Bilan Activité 2021 de la Mission Prévention Accidents Enquêtes et Suicides. 

  • Retrouvez le bilan 2021 en cliquant ici 

Nos remarques Autonomes : 

Hier, mardi 17 mai 2022, un sapeur-pompier professionnel a mis fin à ses jours dans le département du Nord. Il s’agit du deuxième suicide du mois pour ce seul département… 

Il est temps d’agir. Arrêtons de nous cacher derrière des statistiques incomplètes ou erronées. Le constat est triste mais sans appel : Aujourd’hui, notre corporation SPP est celle qui enregistre le plus fort taux de suicide, dépassant les chiffres de la police. 

En 2019 notre organisation syndicale a mené une enquête interne auprès de ses Syndicats Autonomes Départementaux. Nos moyens ne nous ont permis d’interroger que la moitié des SIS, soit moins de 25 000 Sapeurs-Pompiers Professionnels. 

Selon nos données, malheureusement partielles, l’année 2019 aurait enregistré 13 suicides de SPP dans 10 départements, soit un taux supérieur à 5 pour 10 000.

*Source : Enquête interne 2019 de la FA/SPP-PATS (données non exhaustives) 

Malheureusement, nous n’avons ni les moyens ni autorité pour interroger l’ensemble des SIS de chaque départements. 

Pour cette raison, nous vous demandons de bien vouloir nous communiquer vos chiffres relatifs au suicide dans l’ensemble des SIS suite à votre enquête pour l’année 2019. 

Nous sommes assurés qu’à l’avenir, vous aurez à coeur d’approfondir le sujet et de nous présenter des données complètes concernant le suicide chez les Sapeurs-Pompiers Professionnels. 

Projet de décret relatif à la mention « Mort pour le service de la République » et à la qualité de « pupille de la République » 

AFFLIGEANT !!! 

Comme à son habitude, le fonctionnement de la CNSIS ne permet aucun véritable dialogue social. LA DGSCGC continue dans sa ligne de conduite de ne répondre à aucune question, de ne prendre en compte aucune remarque  et d’imposer ! 

Pour autant, soyez assurés que cette absence d’échanges n’entachera pas notre engagement ! 

 

 

 

 

==> COMMUNIQUE AUTONOME- Compte Rendu CNSIS du 18 mai 2022, le 18 mai 2022

Communiqué FA-FP – 22 mars 2018 : le prochain rendez-vous pour défendre le Service public !

0

Après la mobilisation unitaire du 10 octobre dernier et l’absence totale de prise en compte par le Gouvernement des revendications exprimées par la FA-FP et les 8 autres organisations représentatives dans la Fonction publique ce jour-là,  la FA a pesé de tout son poids pour que soit maintenue la plus large unité syndicale malgré l’approche de l’échéance du 6 décembre prochain.

Depuis le 10 octobre, la réintroduction du jour de carence a été actée et la compensation de l’augmentation de la CSG s’est mise en place de manière désorganisée et dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat. Parallèlement, Action publique 2022 s’oriente vers la réorganisation profonde des instances de dialogue social, la remise en cause du Statut au travers de l’élargissement des recrutements sous contrat et la rémunération au mérite ainsi que l’incitation à démissionner de la Fonction publique sous forme de départ volontaire dans le but d’atteindre l’objectif de suppression de 120 000 postes   !

A ce jour, le Gouvernement n’apporte :

  • – Aucune réponse concrète aux difficultés que rencontrent les personnels et les usagers des établissements de soins,
  • – Aucune prise en compte effective du cri d’alarme lancé au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
  • – Aucune attention particulière à la mobilisation du secteur médico social, en première ligne sur les missions visant les citoyennes et les citoyens les plus démuni·e·s.

Cette liste, loin d’être complète, pourrait bien évidemment comporter d’autres exemples en lien avec les secteurs de l’enseignement, de la gestion de l’eau, des service de secours, de la culture , tous confrontés à de réelles difficultés pour assurer de manière satisfaisante leurs missions de Service public.

Pour toutes ces raisons, la FA-FP se mobilisera le 22 mars prochain pour :

  • Que s’instaure au niveau national un réel dialogue social, respectueux de l’ensemble des partenaires sociaux,
  • Que le Gouvernement lance une mission d’évaluation sur la richesse que représente aujourd’hui le Service public et ses 5,4 millions d’agent·e·s notamment en matière de lien social, de solidarité intergénérationnelle et de lutte contre les inégalités,
  • Que l’engagement des agent·e·s public·que·s soit enfin reconnu et valorisé en dehors de toute mise en concurrence liée au mérite,
  • Que la participation des employeurs publics à la protection sociale complémentaire – Santé et prévoyance – soit rendue obligatoire,
  • Que la prise en compte effective des facteurs de pénibilité s’inscrive comme l’une des priorités d’Action publique 2022.

Engagée dans cette action unitaire, la FA-FP continuera de s’impliquer dans tous les espaces de dialogue afin de faire entendre la voix de toutes celles et ceux qui refusent de renoncer à l’idée d’un Service public fort, porté par des agentes et des agents reconnu·e·s pour la qualité de leur engagement au service de chaque citoyenne et chaque citoyen.

Autonome, progressiste, solidaire, à la FA un autre syndicalisme est possible !

 

Communiqué FA-FP-Mouvement du 22-mars

Communiqué AUTONOME Grève et manifestation du 17 mars 2022

0

 Appel à la grève et manifestation 

 le 17 mars 2022 

 

 Nous appelons tous les Autonomes et sympathisants PATS et SPP à venir manifester le 17 mars en rejoignant en masse la manifestation organisée. 

 Nous serons présents à TOULON

 . 

 Rdv 9h45 au Cis Toulon Centre 

 pour un rassemblement à 10h30 Place de la Liberté 

 Les bonnes raisons de venir manifester POUR : 

  L’augmentation immédiate des salaires, par la réévaluation de la valeur du point d’indice, la refonte des grilles indiciaires et l’ajout uniforme de points d’indice pour toutes et tous ; 

  L’abandon définitif de la réforme des retraites ; 

  L’égalité professionnelle femme/homme ; 

  La fin des fermetures de services, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique, le renforcement de leurs moyens et un plan d’embauche à la hauteur des besoins ; 

  Un vrai plan de sauvetage de l’hôpital public ; 

  Une réelle reconnaissance de la pénibilité ;