Communiqué Réunion Armement des engins en fonction des POJ

0

 Ce vendredi 19 novembre, le SA SPP PATS 83 a participé à une réunion en présence du DDSIS, DDA, le GOPS et GPREVI pour échanger sur les dispositions à prendre afin d’organiser les conditions d’armement des engins en fonction des POJ. 

La situation actuelle dégradée conduit à apporter une réponse sur ce sujet. L’augmentation du nombre d’interventions SUAP, le rallongement des durées d’intervention avec la fermeture d’un hôpital et d’autres incertains, le problème récurrent des carences ou de sollicitations abusives monopolisent le personnel sur ces interventions et vient créer des manques en personnels pour les autres départs. Dernier recours pour la population, nous apportons une réponse à tous les problèmes de la société, mais nous ne sommes pas la cinquième roue du carrosse pour autant. Des décisions doivent être prises dans la gestion des carences et de la sollicitation abusive. 

L’objectif de ces travaux dont nous souhaitons une application au plus tôt doit permettre de pouvoir apporter une réponse opérationnelle adéquate tant sur le secteur sanitaire que sur le secteur urbain. 

Les périodes de sous effectifs au POJ doivent être coordonnées par les CIS et les salles opérationnelles de manière claire et établie. Ces dispositions doivent permettre de répondre aux problèmes, que nous rencontrons régulièrement, de manque de personnel au POJ. 

Nous demandons que soit organisé les départs de manière à pouvoir maintenir un départ Incendie à tout moment de la journée. La mutualisation ne doit pas transformer nos casernes en service ambulancier exclusif. Bien que le SUAP représente 80% de notre activité, les sapeurs-pompiers ont d’autres missions auxquels ils se doivent de répondre également. 

Le SA SPP PATS 83 participe aux travaux sur l’établissement de consignes opérationnelles pour les CIS et salles OPS afin de répondre aux situations dégradées, en fonction de l’effectif au POJ. 

Notre revendication sur les recrutements de SPP ou PATS est plus que jamais légitime. Notre SDIS a besoin de personnels. Notre priorité est le recrutement des SPV varois prochainement titulaires du concours SPP N/O, pour venir renforcer les effectifs. 

 

 

 

 

==>> Communiqué Réunion Armement des engins en fonction des POJ

Pouvons nous dire que le Syndicat Autonome est pour quelque chose dans l’augmentation du budget ???

0

Nous avons le plaisir de voir dans la presse que le conseil départemental du Var débloque 2 millions € de plus par an pendant 3 ans.

Dès 2014 en s’engageant dans un mouvement social, nous vous avions dit que les actions du Syndicat Autonome SPP PATS 83 porteraient leurs fruits mais que ce serait un travail sur le long terme :

-passage en régime de travail heure pour heure

-courriers concernant les finances du SDIS et du conseil départemental, pour rappel:

Courrier 24 présidente du CASDIS budget du SDIS

-entretien avec le préfet pour relancer le SDACR

-et bien d’autres actions comme notre accord pour le RIFSEEP ou le plan avancement INC2 …

ci joint l’article var matin :

https://www.varmatin.com/vie-locale/le-departement-debloque-une-enveloppe-de-2-millions-deuros-pour-les-pompiers-du-var-423250

S’ENGAGER A VOS COTES , REUSSIR ENSEMBLE .

Courrier Directeur Départemental Avis de vacance de poste et mobilités

0

 

Monsieur le Directeur Départemental,

Faisant suite à la parution des avis de vacance de postes pour l’avancement au grade d’adjudant, nous nous sommes étonnés de voir proposé des affectations dans des centres de secours où des agents titulaires du grade d’adjudant avaient émis le souhait de mobilité sans avoir été retenus. De plus, la plupart de ces CS n’ont pas de sergents-chefs actuellement promouvables au grade d’adjudant ou pas assez en rapport des besoins exprimés par l’administration.

Nous avions souhaité en amont de ces propositions d’avancement et dans le cadre de la mobilité que des avis de vacance soient proposés sur les centres de secours où il y a un besoin à ce grade afin que des adjudants puissent postuler et permettre ensuite les avancements sur les postes laissés vacants.

Nous regrettons que cette solution n’ait pu être retenue. Elle aurait ainsi permis une affectation par choix pour ces adjudants en leur ouvrant dans le même temps une possibilité de réorientation professionnelle. De leur côté, des agents promouvables n’auraient peut-être pas eu à s’engager dans une mobilité dogmatique dont nous ne voyons aucun intérêt. Aucune des parties, ni ceux à qui la mobilité a été refusée, ni ceux qui se verront contraints à muter ou ni même l’administration ne sort gagnant de cette politique. Le sentiment de frustration et l’incompréhension de tous s’en trouvent une nouvelle fois renforcés. La qualité de vie en service est ici oubliée.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Départemental, mes respectueuses salutations.

 

Le Président départemental

Guillaume CIVRAY

==> Courrier Directeur Départemental Avis de vacance de poste et mobilités

Courrier au D.D.S.I.S : Proposition SA SPP PATS 83 attribution primes.

0

Monsieur le Directeur Départemental,

Suite à la parution du décret n° 2020-570 du 14 mai 2020 relatif au versement d’une prime exceptionnelle à certains agents civils et militaires de la fonction publique de l’État et de la fonction publique territoriale soumis à des sujétions exceptionnelles pour assurer la continuité des services publics dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire déclaré pour faire face à l’épidémie de covid-19, le SA SPP PATS 83 vous avait sollicité sur la possibilité d’attribution de la prime covid-19 aux agents du SDIS 83.

Comme vous, nous avons constaté sur le terrain une baisse de la sollicitation opérationnelle dans son ensemble. Néanmoins, nous ne négligeons pas la surcharge de travail engendrée pour les SPP par des procédures d’abordage et de désinfection plus lourdes, allongeant les délais d’intervention. Nous ne négligeons pas non plus le travail renforcé ou dans l’urgence des personnels administratifs et techniques en soutien à ces nouvelles modalités opérationnelles ou tout simplement pour le maintien des activités essentielles à notre établissement public. Enfin nous ne négligeons pas l’impact psychologique (fatigue, stress accru en intervention, anxiété) qu’a pu avoir cette situation pandémique chez certains de nos collègues.

Face à ce constat et après consultation de nos adhérents, nous souhaitons, en toute responsabilité, vous exprimer 2 propositions.

D’une part, nous demandons qu’une prime exceptionnelle covid-19 puisse être attribuée aux agents PATS du SDIS 83. La reconnaissance de leur disponibilité et de leur engagement doit dépasser la symbolique et les remerciements si chaleureux qu’ils puissent être.

D’autre part, les SPP, en grève depuis bientôt un an, ont répondu présents sans faillir, face à la situation d’état d’urgence sanitaire. Ils n’ont pas oublié pour autant la priorité de la revalorisation de leur prime de feu. Nous demandons qu’une reconnaissance tout aussi légitime que pour les PATS, s’exprime non pas en applaudissements, médailles ou autres attributs de « héros » mais que la priorité soit donnée à la prime de feu et à son augmentation à 25% dès la parution du décret. Nous ne réclamerons donc pas l’attribution d’une prime covid-19 pour eux.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Départemental, mes respectueuses salutations.

Le Président départemental,

Guillaume CIVRAY

==>> Courrier 09 directeur départemental Primes

Courrier à la présidente du CASDIS sur la revalorisation de la prime de feu

0

Madame la Présidente,

Par courrier en date du 4 octobre 2019, (N/R : 31/19/SJ/SA 83) nous vous demandions déjà une réponse sur votre position quant à la revalorisation de la prime de feu pour les sapeurs-pompiers professionnels du Var.

Nous avons renouvelé cette demande auprès du Directeur Départemental le 2 juin 2020 (N/R : 09/20/GC/SA 83) en demandant également la possibilité d’attribution de la prime Covid19 pour les agents PATS du SDIS 83.

Ces deux courriers sans réponse, nous laissent dubitatifs sur les suites données à nos interrogations. Les agents du SDIS, sapeurs-pompiers professionnels engagés dans un mouvement de grève depuis plus d’un an et malgré tout en première ligne comme les PATS particulièrement impliqués pendant la crise sanitaire, attendent une réponse de votre part.

Dans l’attente de la parution du décret suite à la signature par le ministre de l’intérieur en date du 16 juillet 2020, nous vous renouvelons notre souhait de revalorisation de la prime de feu à 25 % pour les sapeurs-pompiers professionnels du Var et nous vous demandons qu’une délibération soit prise dans les plus bref délais pour permettre l’application de ce décret à la date de son exécution.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, mes respectueuses salutations.

Le Président départemental,

Guillaume CIVRAY

==>Courrier 16 Présidente du CASDIS Revalorisation prime de feu

Rencontres novembre Directeur Départemental et Président du CASDIS

0

Le SA SPP PATS 83, représenté par François De La Osa et Guillaume Civray, a rencontré mercredi 10 novembre le Directeur Départemental et lundi 15 novembre le PCASDIS. Nous avons pu mettre en avant les sujets d’actualité et nos revendications liées aux recrutements SPP et PATS, confortées par nos échanges avec les agents du SDIS 83.

 Rencontre du 10 novembre DDSIS :

Lors de notre rencontre avec le DDSIS, nous avons échangé sur le problème des effectifs actuels conduisant à des incidences sur l’organisation des feuilles de garde. Cette situation qui perdure engendre des carences dans la réponse opérationnelle sur le secteur incendie et autres du fait de la priorisation et de la sollicitation accrue et abusive sur le secteur SUAP. Nous avions alerté dès cet été de cette situation. Le contexte actuel de tension dans les CIS nous a conduit à convoquer une assemblée générale extraordinaire afin de définir les actions à mener avec les agents du SDIS 83. Les fermetures des services d’Urgence ici ou là nous donnent entièrement raison.

Sur ce fait, il a été convenu avec le DDSIS que soit mis en place la relation entre les effectifs et l’armement des engins en fonction de l’effectif de garde présent. Nous ne pouvons accepter que les CIS ne puissent répondre à leurs obligations en matière de départ incendie. Nous avons la capacité de préserver des engins pour le secours à personnes, il doit en être de même pour les autres missions.

Une proposition sera étudiée lors d’une rencontre prévue avec l’administration fin de semaine pour une application au plus tôt.

Rencontre du 15 novembre PCASDIS :

 Nous avions sollicité début septembre le PCASDIS sur les problèmes rencontrés par les agents. Cette rencontre franche et ouverte au dialogue nous a permis de faire le point sur les orientations à venir pour 2022 et sur des dossiers structurants :

  • Les recrutements :

Sur ce sujet nous avons exprimés les contraintes actuelles concernant le manque d’effectifs des CIS, il est temps de replacer au centre de la profession les SPP en inversant la proportion SPP/SPV de garde qui crée une sollicitation abusive de ces derniers.

Sur ce point le PCASDIS nous a annoncer pour 2022 l‘objectif de 2 FIA avec en complément des retours pour organiser les mobilités des salles opérationnelles.

L’objectif pour 2022 est de remplacer les départs à la retraite mais également la création 20 postes de SPP supplémentaires. Un plan de recrutement pourra être à l’étude nous reviendrons début 2022 sur ce projet structurant.

Pour les PATS, la poursuite des recrutements avec le recrutement à venir de 9 agents pour différents services du SDIS.

  • Les engins :

Le parc engin des véhicules incendies urbains vieillissant, a conduit depuis 2020 à des indisponibilités sans remplacement de ces véhicules du fait de problèmes mécaniques à répétition. Pour 2021, une commande a été effectuée pour 2 FPT, 1 FPTL, 1 MEA ces engins seront livrés en 2022. D’autres engins urbains sont prévus au carnet de commande pour 2023.

Nous avons demandé que soit mis en place un plan de renouvellement afin de prévoir dès à présent leur remplacement sans attendre comme maintenant « qu’ils arrivent au bout » avant de les changer.

  • Les casernes :

Lors de l’assemblée générale de l’association des maires du Var, Mr Marc Giraud Président du Conseil Départemental a annoncé un « plan caserne ».

Sur ce point le PCASDIS nous a annoncé un plan d’investissement sur 7 ans pour la construction de casernes. Nous souhaitons voir au plus tôt voir sortir les projets des CIS comme Draguignan, La Seyne Nord, le Beausset et bien d’autres attendus. Nous alertons encore une fois : des CIS neufs certes mais si nous n’avons personne à mettre dedans…

Ces rencontres confortent notre point de vue sur le fait que le SDIS 83 doit prendre le pas sur les problèmes que les agents rencontrent au quotidien.

 Le SA SPP PATS 83 sera toujours à votre écoute et force de proposition pour répondre aux difficultés que nous rencontrons quotidiennement.

 

==> Communiqué Rencontres novembre DDSIS – PCASDIS

Courrier PCASDIS: Revendication nationale légitime et majeure, demande de positionnement

0

 Madame la Présidente, 

L’Intersyndicale des principales organisations syndicales représentatives des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels des filières administratives, techniques et spécialisées des services d’incendie et de secours (SDIS) de France, à laquelle nous appartenons, a rencontré le ministre de l’Intérieur, Christophe CASTANER, à Vannes le 20 septembre dernier. 

Lors de cet entretien, celui-ci nous a indiqué estimer légitimes nos revendications dans le cadre de la grève nationale débutée le 26 juin dernier. Quelques précisions nous ont également été apportées concernant la réévaluation de la prime de feu : il semblerait, selon ses dires, que l’Assemblée des Départements de France (ADF) comme l’Association des Maires de France (AMF), représentant les conseils d’administration des SDIS de France, y soient opposées. Toujours selon Monsieur le ministre de l’Intérieur, le gouvernement serait prêt à légiférer mais il serait en attente d’une position claire et précise de la part de nos employeurs sur cette réévaluation. 

Il est grand temps de cesser ces parties de ping-pong où chacune des parties renvoie la balle à l’autre sans fin. Nous vous prions ainsi de bien vouloir nous communiquer votre position claire et précise en tant que présidente du Conseil d’Administration du SDIS du Var, s’agissant de notre revendication portant sur la réévaluation du pourcentage de la prime de feu de sapeur-pompier professionnel. Certains présidents de Conseils départementaux ont déjà affirmé leur soutien à cette revendication majeure. 

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, mes respectueuses salutations. 

Le Président départemental, 

 Sébastien JANSEM 

Courrier 31 présidente du CASDIS revendication nationale

Courrier au D.D.S.I.S du Var : Demande de diminution part variable formation IAT

0

Monsieur le Directeur Départemental,

Suite à la crise sanitaire que nous venons de traverser, les actions de formation, et en particulier celles au titre de l’IAT 2021 ont été annulées pour la période du 16 mars au 15 juin 2020.

Sur ce fait, nous vous demandons de bien vouloir diminuer le volume de la part formation de l’IAT 2020 de 6 heures, ce qui correspond aux trois mois d’inactivités (24h pour une année complète), afin que les agents puissent effectuer le nombre d’heures requis avant le 30 novembre 2020 pour prétendre à une IAT à taux plein.

Si certains agents ont déjà dépassé le volume formation final demandé (18h donc), une compensation en récupération horaire serait souhaitée.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Départemental, mes respectueuses salutations.

Le Président départemental,

Guillaume CIVRAY

==> Courrier 12 directeur départemental diminution part variable formation IAT

Communiqué Rencontre PCASDIS 6 janvier 2021

0

 M. Dominique Lain, président de notre CASDIS a souhaité rencontrer le SA SPP PATS 83 ce mercredi 6 janvier. Nous avons pu, dans une ambiance détendue, lui présenter nos revendications et/ou interrogations en ce début d’année. 

Recrutements SPP – PATS : 

Nous avons plaidé en faveur d’une poursuite des recrutements SPP au plus tôt et d’une reprise des recrutements en personnel administratif et technique. Ce fût aussi l’occasion pour nous de revenir sur le budget du SDIS. Nous pensons depuis de nombreuses années que le Conseil Départemental pourrait augmenter sa contribution, au regard de la contribution des communes qui est majoritaire (inverse de la situation de la plupart des SDIS). 

Parc engins : 

Nous attirons maintenant l’attention sur les besoins de renouvellement du parc engins « incendie urbain », qui est vieillissant, puisque le renouvellement des CCFM est en cours. 

Sollicitation abusive en matière de SUAP : 

L’effort visant à réduire cette sollicitation est à maintenir voire amplifier dans la mesure où les sollicitations les plus farfelues et les carences déguisées reprennent de plus belle en période post-confinement. 

Santé Sécurité Qualité de Vie en Service : 

– COPIL RPS : nous demandons la relance de la réalisation d’un plan de prévention et de lutte contre les RPS et regrettons que le COPIL n’ait pas été informé qu’un agent avec des compétences particulières était missionné pour établir des propositions. 

– Incivilités et agressions : 

Nous proposons par anticipation la mise à jour du dispositif de signalement. En effet le projet de loi « séparatisme », rebaptisé « confortant les principes de la République » étend les signalements aux actes constitutifs d’atteinte à l’intégrité physique des agents ou aux menaces. 

– FUTOX : 

Nous demandons également la relance de ce groupe de travail très important. Les connaissances techniques évoluent constamment dans ce domaine. 

– Santé : 

Nous avons interrogé sur la possibilité de vaccinations SP de + de 50 ans. Un ordre de service est paru depuis. 

Nous remercions le PCASDIS pour l’intérêt qu’il a porté à nos propos et sa franchise. 

S’engager à vos côtés, réussir ensemble 

Les Autonomes 

==> Communiqué Rencontre PCASDIS 6 janvier 2021

Communiqué manifestation 14 septembre 2021

0

 MANIFESTATION 

CONTRE LA VACCINATION OBLIGATOIRE 

L’échéance du 15 septembre arrivant à grand pas, les mesures annoncées vont induire une fragilité supplémentaire dans des effectifs déjà en régression avec de potentielles suspensions de SPP ou démissions de SPV. 

Hier non prioritaire, aujourd’hui sacrifié !! 

Car si nous ne sommes pas contre la vaccination, le caractère obligatoire de celle-ci, sous peine de sanctions vient mettre à mal le service public de secours au risque de voir des collègues quitter la profession. 

Les sapeurs-pompiers ont plus besoins de moyens et de reconnaissance que de sanctions. 

Nous appelons adhérents et sympathisants à nous rejoindre. 

NON AUX SANCTIONS POUR LES NONS VACCINES !! 

Pompiers Autonomes, pour ou contre l’obligation vaccinale : SOYONS UNIS !!! 

Rdv à la préfecture du Var 

Mardi 14 septembre 2021 à 10H30