Communiqué Rencontre PCASDIS 6 janvier 2021

0

 M. Dominique Lain, président de notre CASDIS a souhaité rencontrer le SA SPP PATS 83 ce mercredi 6 janvier. Nous avons pu, dans une ambiance détendue, lui présenter nos revendications et/ou interrogations en ce début d’année. 

Recrutements SPP – PATS : 

Nous avons plaidé en faveur d’une poursuite des recrutements SPP au plus tôt et d’une reprise des recrutements en personnel administratif et technique. Ce fût aussi l’occasion pour nous de revenir sur le budget du SDIS. Nous pensons depuis de nombreuses années que le Conseil Départemental pourrait augmenter sa contribution, au regard de la contribution des communes qui est majoritaire (inverse de la situation de la plupart des SDIS). 

Parc engins : 

Nous attirons maintenant l’attention sur les besoins de renouvellement du parc engins « incendie urbain », qui est vieillissant, puisque le renouvellement des CCFM est en cours. 

Sollicitation abusive en matière de SUAP : 

L’effort visant à réduire cette sollicitation est à maintenir voire amplifier dans la mesure où les sollicitations les plus farfelues et les carences déguisées reprennent de plus belle en période post-confinement. 

Santé Sécurité Qualité de Vie en Service : 

– COPIL RPS : nous demandons la relance de la réalisation d’un plan de prévention et de lutte contre les RPS et regrettons que le COPIL n’ait pas été informé qu’un agent avec des compétences particulières était missionné pour établir des propositions. 

– Incivilités et agressions : 

Nous proposons par anticipation la mise à jour du dispositif de signalement. En effet le projet de loi « séparatisme », rebaptisé « confortant les principes de la République » étend les signalements aux actes constitutifs d’atteinte à l’intégrité physique des agents ou aux menaces. 

– FUTOX : 

Nous demandons également la relance de ce groupe de travail très important. Les connaissances techniques évoluent constamment dans ce domaine. 

– Santé : 

Nous avons interrogé sur la possibilité de vaccinations SP de + de 50 ans. Un ordre de service est paru depuis. 

Nous remercions le PCASDIS pour l’intérêt qu’il a porté à nos propos et sa franchise. 

S’engager à vos côtés, réussir ensemble 

Les Autonomes 

==> Communiqué Rencontre PCASDIS 6 janvier 2021

Communiqué Rencontre Directeur Départemental du 11 mai 2021

0

Le SA SPP PATS 83, représenté par François De La Osa et Guillaume Civray, a rencontré mardi 11 mai, le Directeur Départemental. Nous avons pu échanger sur les sujets d’actualités et les orientations à venir.

Sur le sujet des recrutements.

Pour les SPP en équipe, nous avions sollicité le PCASDIS lors de notre rencontre en janvier dernier pour un recrutement de caporaux et une formation initiale sur le premier semestre afin de bénéficier de ces renforts en effectif avant la saison FDF. Il est envisagé la tenue de celle-ci en septembre. Une commission de recrutement en juillet devra permettre la sélection des candidats.

En complément des 10 agents recrutés pour les salles opérationnelles en juin, des retours sont attendus pour la rentrée. Sur le sujet des salles opérationnelles nous travaillons pour la mise en place de critères d’attractivité afin de prendre en compte la particularité de ces emplois.

Pour les LT2 nous avons demandé la poursuite des recrutements pour les Cis ayant un effectif égal ou supérieur à 10 comme défini statutairement.

Pour les officiers hors équipe opérationnelle, des recrutements et des promotions par avis de vacances vont permettre les remplacements des départs à la retraite.

Pour les PATS, nous avions alerté fin d’année dernière sur les besoins de certains services au sein de la Direction Départementale en lien avec des départs à la retraite ou des mobilités. Dernièrement 2 nouvelles agentes nous ont rejoint. D’autres recrutements sont à venir pour renforcer les services en souffrance.

Pour le SSSM, deux nouveaux médecins dont un pour le poste de médecin chef vont être recrutés.

Pour les promotions, nous avons rappelé que des agents sont titulaires d’examens et de concours. Nous avons demandé que des promotions puissent avoir lieu en 2021 pour eux.

Sur le sujet de l‘IAT, des discussions sont en cours pour la suppression des parts variable, nous en débattrons lors du comité technique du 20 mai.

Sur le sujet du temps de travail, nous ouvrons un débat sur les orientations à donner pour les centres qui sont actuellement en G24 et mixte afin de pouvoir anticiper les orientations d’un passage en G12 pour ceux qui le souhaitent.

Pour les mobilités, nous avons réaffirmé notre position sur le principe de prendre en compte celles-ci avant les avis de vacances afin d’intégrer les besoins en compétence dans les CIS dans les choix. Pour cette fin d’année, elles pourraient intervenir à l’issue de la FI SPP.

Le SDACR, ce document datant dans sa dernière version de 2007, a connu un réel retard, celui-ci devant être révisé tous les 5 ans. Nous arrivons au terme de la procédure étant donné qu’il est en préfecture pour la signature.

Durant le second semestre 2021 interviendront les travaux de révisions du RO et du RI, puis pour 2022 dans les orientations du SDACR le dossier sur les POJ. Nous attendons maintenant la mise en œuvre des objectifs de ce document au travers du projet d’établissement.

 

Nous avons abordé la situation de nos collègues du CIS de Hyères ayant dû répondre à une procédure judiciaire à la suite d’une intervention. La conduite à tenir dans ce genre de situation dommageable pour le personnel doit être connue de tous afin de savoir comment réagir.

 

Nous reviendrons sur les points plus techniques à l’issue du comité technique du 20 mai, nous devons encore échanger sur les parts variables de l’IAT, la charte du temps, le RIFSEEP en séance.

 Ce rendez-vous nous a permis d’échanger sur les orientations que nous souhaitons pour les agents. Une volonté partagée de faire évoluer le SDIS 83 que ce soit pour les PATS ou les SPP.

 

 

 

 

==> Communiqué Rencontre DDSIS 11 mai 2021

Rencontres novembre Directeur Départemental et Président du CASDIS

0

Le SA SPP PATS 83, représenté par François De La Osa et Guillaume Civray, a rencontré mercredi 10 novembre le Directeur Départemental et lundi 15 novembre le PCASDIS. Nous avons pu mettre en avant les sujets d’actualité et nos revendications liées aux recrutements SPP et PATS, confortées par nos échanges avec les agents du SDIS 83.

 Rencontre du 10 novembre DDSIS :

Lors de notre rencontre avec le DDSIS, nous avons échangé sur le problème des effectifs actuels conduisant à des incidences sur l’organisation des feuilles de garde. Cette situation qui perdure engendre des carences dans la réponse opérationnelle sur le secteur incendie et autres du fait de la priorisation et de la sollicitation accrue et abusive sur le secteur SUAP. Nous avions alerté dès cet été de cette situation. Le contexte actuel de tension dans les CIS nous a conduit à convoquer une assemblée générale extraordinaire afin de définir les actions à mener avec les agents du SDIS 83. Les fermetures des services d’Urgence ici ou là nous donnent entièrement raison.

Sur ce fait, il a été convenu avec le DDSIS que soit mis en place la relation entre les effectifs et l’armement des engins en fonction de l’effectif de garde présent. Nous ne pouvons accepter que les CIS ne puissent répondre à leurs obligations en matière de départ incendie. Nous avons la capacité de préserver des engins pour le secours à personnes, il doit en être de même pour les autres missions.

Une proposition sera étudiée lors d’une rencontre prévue avec l’administration fin de semaine pour une application au plus tôt.

Rencontre du 15 novembre PCASDIS :

 Nous avions sollicité début septembre le PCASDIS sur les problèmes rencontrés par les agents. Cette rencontre franche et ouverte au dialogue nous a permis de faire le point sur les orientations à venir pour 2022 et sur des dossiers structurants :

  • Les recrutements :

Sur ce sujet nous avons exprimés les contraintes actuelles concernant le manque d’effectifs des CIS, il est temps de replacer au centre de la profession les SPP en inversant la proportion SPP/SPV de garde qui crée une sollicitation abusive de ces derniers.

Sur ce point le PCASDIS nous a annoncer pour 2022 l‘objectif de 2 FIA avec en complément des retours pour organiser les mobilités des salles opérationnelles.

L’objectif pour 2022 est de remplacer les départs à la retraite mais également la création 20 postes de SPP supplémentaires. Un plan de recrutement pourra être à l’étude nous reviendrons début 2022 sur ce projet structurant.

Pour les PATS, la poursuite des recrutements avec le recrutement à venir de 9 agents pour différents services du SDIS.

  • Les engins :

Le parc engin des véhicules incendies urbains vieillissant, a conduit depuis 2020 à des indisponibilités sans remplacement de ces véhicules du fait de problèmes mécaniques à répétition. Pour 2021, une commande a été effectuée pour 2 FPT, 1 FPTL, 1 MEA ces engins seront livrés en 2022. D’autres engins urbains sont prévus au carnet de commande pour 2023.

Nous avons demandé que soit mis en place un plan de renouvellement afin de prévoir dès à présent leur remplacement sans attendre comme maintenant « qu’ils arrivent au bout » avant de les changer.

  • Les casernes :

Lors de l’assemblée générale de l’association des maires du Var, Mr Marc Giraud Président du Conseil Départemental a annoncé un « plan caserne ».

Sur ce point le PCASDIS nous a annoncé un plan d’investissement sur 7 ans pour la construction de casernes. Nous souhaitons voir au plus tôt voir sortir les projets des CIS comme Draguignan, La Seyne Nord, le Beausset et bien d’autres attendus. Nous alertons encore une fois : des CIS neufs certes mais si nous n’avons personne à mettre dedans…

Ces rencontres confortent notre point de vue sur le fait que le SDIS 83 doit prendre le pas sur les problèmes que les agents rencontrent au quotidien.

 Le SA SPP PATS 83 sera toujours à votre écoute et force de proposition pour répondre aux difficultés que nous rencontrons quotidiennement.

 

==> Communiqué Rencontres novembre DDSIS – PCASDIS

Communiqué Réunion Armement des engins en fonction des POJ

0

 Ce vendredi 19 novembre, le SA SPP PATS 83 a participé à une réunion en présence du DDSIS, DDA, le GOPS et GPREVI pour échanger sur les dispositions à prendre afin d’organiser les conditions d’armement des engins en fonction des POJ. 

La situation actuelle dégradée conduit à apporter une réponse sur ce sujet. L’augmentation du nombre d’interventions SUAP, le rallongement des durées d’intervention avec la fermeture d’un hôpital et d’autres incertains, le problème récurrent des carences ou de sollicitations abusives monopolisent le personnel sur ces interventions et vient créer des manques en personnels pour les autres départs. Dernier recours pour la population, nous apportons une réponse à tous les problèmes de la société, mais nous ne sommes pas la cinquième roue du carrosse pour autant. Des décisions doivent être prises dans la gestion des carences et de la sollicitation abusive. 

L’objectif de ces travaux dont nous souhaitons une application au plus tôt doit permettre de pouvoir apporter une réponse opérationnelle adéquate tant sur le secteur sanitaire que sur le secteur urbain. 

Les périodes de sous effectifs au POJ doivent être coordonnées par les CIS et les salles opérationnelles de manière claire et établie. Ces dispositions doivent permettre de répondre aux problèmes, que nous rencontrons régulièrement, de manque de personnel au POJ. 

Nous demandons que soit organisé les départs de manière à pouvoir maintenir un départ Incendie à tout moment de la journée. La mutualisation ne doit pas transformer nos casernes en service ambulancier exclusif. Bien que le SUAP représente 80% de notre activité, les sapeurs-pompiers ont d’autres missions auxquels ils se doivent de répondre également. 

Le SA SPP PATS 83 participe aux travaux sur l’établissement de consignes opérationnelles pour les CIS et salles OPS afin de répondre aux situations dégradées, en fonction de l’effectif au POJ. 

Notre revendication sur les recrutements de SPP ou PATS est plus que jamais légitime. Notre SDIS a besoin de personnels. Notre priorité est le recrutement des SPV varois prochainement titulaires du concours SPP N/O, pour venir renforcer les effectifs.